Les matières premières pour la fabrication des emballages

Publié le : 21/10/2016 06:00:00
Catégories : Objets publicitaires

Les matières premières pour la fabrication des emballages

                                                           

                                                           

                                                           

Certaines entreprises choisissent de faire confiance à un expert en impression emballage personnalisé. Elles souhaitent augmenter leur popularité en inscrivant leur logo sur l’accessoire. Pour satisfaire la clientèle, elles doivent opter pour des matières premières adéquates. Voici l’essentiel concernant cela.

                                                                                                                       

                                                                                                                       

                                                                                                                       

Généralité sur les emballages

En se référant sur la finalité, il est possible de classer l’objet en 3 catégories. Primo : l’emballage primaire. Il se caractérise par son contact direct avec le produit à empaqueter. Il s’agit généralement d’un sachet, d’une bouteille… Secundo : l’emballage secondaire. Il contient l’article déjà intègre dans la première catégorie. Il a pour fonction d’offrir plus de protection. Tertio : l’emballage tertiaire. Il facilite le transport ou l’emmagasinage des marchandises. Très souvent, sa personnalisation requiert l’intervention d’un spécialiste en impression feuillet publicitaire. Une fois le papier obtenu, il ne reste plus qu’à le coller sur l’accessoire.

Les différentes matières premières

Les matières premières utilisées dans la fabrication d’un emballage sont nombreuses : métal, plastique, verre, bois…

Le métal

Dans la majorité des cas, le concepteur du produit préconise l’aluminium, le fer blanc et le fer chromé. Il applique un vernis issu du polyester ou d’époxy afin d’éviter les rouilles. Cela vaut notamment si l’accessoire contient de l’acide. Évidemment, le fabricant doit utiliser un enduit incolore et inodore.

Le plastique

Les plastiques sont des matières premières faciles à utiliser. La plupart d’entre eux deviennent malléables au contact de la chaleur. De nombreuses entreprises exploitent cette caractéristique pour donner une forme particulière à l’emballage. En revanche, elles préfèrent solliciter les services d’un opérateur expérimenté en impression emballage personnalisépour le marquage.

Le verre

Le verre est issu d’un mélange de soude, de calcaire, de sable et de groisil. L’acteur en charge de sa fabrication peut ajouter des colorants pour l’embellir. L’emballage obtenu grâce à cette matière première contient généralement des produits à l’état liquide. Bien sûr, il faut assurer la résistance de l’objet face à la chaleur et aux rayons ultra-violets. Dans le cas contraire, la boisson subira une réaction chimique entrainant sa dégradation.

impression emballage personnalisé

Le bois et ses dérivées

En règle générale, les opérateurs adoptent le bois comme emballage tertiaire. Cependant, ses dérivées sont populaires notamment dans le domaine alimentaire. C’est le cas des papiers et des cartons. Pour les fabriquer, les spécialistes misent sur les fibres de cellulose. Ils ont le choix entre une méthode chimique ou mécanique. Peu importe la technique utilisée, le produit obtenu supporte parfaitement l’impression emballage personnalisé.

Partager ce contenu

@2016 RUEDUPRINT.FR | Tous droits réservés
Création du site : GDM-Pixel